Pourquoi se complémenter en vitamines D

La vitamine D est une hormone naturellement sécrétée par la peau quand elle se retrouve exposée au soleil. Il en existe également en gélules ou en capsules. Vous vous demandez pourquoi en prendre. Eh bien, voici un article qui vous apporte des explications sur le fait d’en consommer.

La vitamine D, un excellent moyen de lutter contre certaines maladies

La prise régulière de vitamine D est un excellent moyen de lutter contre certaines maladies. Sa prise est un remède dans la prévention et le traitement du rachitisme chez l’enfant ainsi que l’adolescent. Elle lutte également contre l’ostéomalacie (décalcification osseuse) chez la personne adulte. Aussi, les risques de cancer se font rares avec une consommation régulière de cette vitamine. Elle lutte aussi contre l’ostéoporose chez la femme en assemblant le phosphore et le calcium à la digestion. Elle est également un excellent élément pour apporter de la masse musculaire surtout si vous êtes un sportif.

La vitamine D aide aussi à lutter contre la dépression et à booster l’immunité. Elle participe efficacement au maintien de l’équilibre du cerveau et lutte aussi contre les risques d’accident cardio-vasculaires. Cette substance a les mêmes effets qu’un antioxydant. Elle nettoie de ce fait l’organisme en débarrassant la peau des rides, des cellules mortes et en maintenant la santé des cheveux, des ongles, etc.

Quelques aliments de substitution

Quelques aliments donnent la vitamine à l’organisme à part le soleil. Il s’agit des poissons comme l’anguille, le saumon, le hareng, le harem, le maquereau et la truite. Vous avez d’autres éléments comme le jaune d’oeuf, le thon en conserve, etc. Le foie de boeuf, le foie de morue, le chocolat noir, la boisson de soja enrichie, pour ne citer que ceux-là, sont aussi des aliments riches en vitamine D.

Pourquoi se complémenter en vitamines D

La vitamine D est donc très importante à l’organisme humain et son manque peut provoquer certaines maladies surtout chez les plus jeunes et les plus âgés.